accueil
accueil
contacts
contacts
facebook

Accueil





Petit Futé




Découvrez le journal de voyage de Pascale et de ses 10 comparses sur les rails du TRANSSIBERIEN Moscou - Pékin, été 2013 [pdf]



Slaventures vous fait vivre l'Est autrement !

la presse locale vous le raconte [article ER du 29.11.09]


Nous vous souhaitons une bonne promenade virtuelle,
suivie de beaux voyages et de chaleureuses rencontres !


voyage en Russie / Valérie N. 2007 Lac Baïkal, voyage en Russie / Laure O. 2006 voyage Transsibérien - Mongolie, camp de yourtes à Karakorum / Marion L. 2008

Spécialiste des voyages individuels sur mesure, Slaventures vous propose différents séjours et circuits qui peuvent être mis en place toute l'année aux dates de votre choix.
Nous restons à votre disposition pour adapter nos propositions à vos souhaits particuliers et pour concevoir tous types de programmes sur mesure.


NOUVEAU !

Départs datés en petit groupe, vols inclus :
   Week-end à Saint-Pétersbourg
   Saint-Pétersbourg et croisière Kiji
   Circuit découverte Chine
   Circuit découverte Arménie


RUSSIE

Séjours et circuits sur mesure
! Nouveautés 2013 !
   Iles Solovki et Mourmansk
   Découverte Baïkal
   Volga du Sud en train


TRAINS MYTHIQUES

Formules sur mesure aux accents éco, classique ou confort
   Moscou - Vladivostok
   Moscou - Pékin via la Mongolie


Les plus : Lac Baïkal et steppes mongoles



ROUTE DE LA SOIE

Ouzbékistan - Kirghizstan - Chine
! Nouveaux circuits !
   Transcaspien Russie - Ouzbékistan
   Villes d'Ouzbékistan et nature kirghize
   Sur les traces des caravanes Ouzbékistan - Kirghizstan - Chine


MONGOLIE

Immersion chez les nomades & Circuits sur mesure
! Nouveaux circuits Russie - Mongolie !
   Région Baïkal et steppes centrales de Mongolie
   Traversée de l'Altaï et nature sauvage du Baïkal


ACTUS

   La version mobile de notre site est maintenant en ligne.
   Retrouvez nos carnets de voyages en partage de toutes les émotions.








Article de l'Est Républicain du 29 novembre 2009


La slavattitude de Slaventures "un tourisme solidaire et culturel"


« Presque 15 ans et toujours plus d'adhérents. L'association Slaventures aide le voyageur à se frayer un chemin en Russie, en Mongolie et même en Ouzbékistan. Chez l'habitant !


A la fin des années 90, on se bousculait pour ne pas y aller... Trop peur. Mafia, corruption, enlèvement... La Russie ne fleurait pas bon la sécurité, et les touristes allaient pêcher l'exotisme sous d'autres tropiques.

Au tournant des années 2000, une fois la crise passée, l'engouement précipita les foules... à Moscou. Et Saint-Pétersbourg. Les deux cités constituaient 80% des destinations choisies.

Mais les voilà aujourd'hui détrônées par le transsibérien, la colonne vertébrale du nouveau tourisme. En tout cas vu depuis le périscope de Slaventures.

Quinze ans bientôt que cette astucieuse association nancéienne est née. Quinze ans qu'elle sert d'intermédiaire entre les deux extrémités du continent européen. « Au début, on voulait favoriser les échanges en faisant venir en France des étudiants et des scolaires russes à des prix bas pour échapper à l'emprise d'Intourist », rappelle Valérie Nadeau, directrice de l'association. « Mais avec la crise de 98, cette tranche de population n'a plus du tout eu les moyens de voyager. » Et c'est précisément à ce moment-là que les Français ont commencé à oser mettre un pied en territoires slaves. Slaventures a pu leur ouvrir des portes et les aider à monter séjours et circuits à la carte.


Chez les nomades


Chacun détermine ses villes étapes, ses temps de séjour, la nature de ses visites, en fonction de quoi l'association organise transports, transferts et hébergements. « Hébergement chez l'habitant, systématiquement. Car à force de rencontres, on s'est établi un important carnet d'adresses. C'est là notre vraie spécificité. » Et là leur force. Une aubaine de part et d'autre. Le voyageur échappe à la loi des grandes chaînes hôtelières aux tarifs prohibitifs, et leur séjour gagne en authenticité. Leurs hôtes russes, eux, complètent un salaire ou une retraite souvent modeste dans la Russie d'aujourd'hui.

Le principe séduit un peu plus chaque année. D'autant que l'implantation de l'assoc' sur le terrain lui assure d'ouvrir la voie avant les autres. Depuis le transsibérien entre Moscou et Pékin, ils peuvent monter quantité de formules différentes. Avec détour par la Mongolie par exemple, et séjour chez les nomades d'Oulan Bator.

Le Kamtchatka commence à soulever l'intérêt, et déjà ils se projettent sur la Kirghizie, un de ces pays logés sur la route de la soie que l'Occidental fréquente peu, pour ne pas dire jamais... « Il faut compter trois mois pour monter un projet. Et à chaque fois, on établit des rapports passionnants avec nos adhérents.» En témoigne le mur de photos-souvenirs expédiées depuis les loinatines contrées, monté sous trois horloges réglées respectivement à l'heure de Moscou, d'Irkoutsk et de Vladivostok... « Vladivostok où on peut aller aussi. Le problème, c'est que le train coûte deux fois plus cher que pour le Moscou Pékin, une originalité russe... Alors il faut savoir jongler ! » Internet aidant, ils jonglent en virtuoses, drivant Nancéiens, Suisses et même Québecois jusqu'au coeur des villes ou dans les steppes. En quête de Slaventures... au bout de l'Europe ! »


Lysiane Ganousse

 

www.russie-asie.com


 haut de page